Conflit/Post-conflit
Vue d'ensemble
Recueil des données
PrésentationPrincipes généraux de programmation et réflexions
Notre partenaires
Related Tools

Évaluations multisectorielles des besoins

Dernière modification: July 03, 2013

Ce contenu est disponible dans

Les options
Les options
  • Les évaluations multisectorielles des besoins, souvent appelées évaluations rapides dans la mesure où elles sont généralement réalisées en l’espace de quelques jours, visent à déterminer : la nature et l’ampleur d’une crise ; les besoins d’une population donnée ; la nécessité de l’intervention d’organisation particulière et la valeur ajoutée de cette intervention ; ainsi que le champ d’application et l’ampleur d’une intervention efficace, compte tenu des ressources existantes (CIS, 2012). Différents outils et approches peuvent être appliqués pour évaluer ces besoins dans des situations de conflits et d’après-conflit. En règle générale, une équipe composée d’acteurs humanitaires issus de domaines d’expertise variés dirige une évaluation multisectorielle en situation d’urgence afin de rassembler des informations sur :
    • l’eau et l’assainissement,
    • la sécurité,
    • la protection en général,
    • la protection de l’enfance,
    • les mouvements de populations,
    • la violence sexuelle,
    • la santé et la santé reproductive,
    • l’accès à l’aide humanitaire.
  • Durant les premiers stades d’une situation d’urgence, il se peut qu’aucun personnel technique de lutte contre la violence vers les femmes et les filles apte à participer à une évaluation multisectorielle initiale ne soit encore en place. Dans ce cas, c’est à d’autres membres du personnel qu’il incombe de recueillir d’une manière sûre et éthique les informations de base en matière de violence envers les femmes et les filles afin de contextualiser les interventions ultérieures. En l’absence de personnel technique de lutte contre la violence envers les femmes et les filles, les évaluations multisectorielles des besoins souffrent souvent d’un manque de données concrètes dans ce domaine, auquel cas il importe de réaliser au plus vite une évaluation rapide portant spécifiquement sur la violence envers les femmes et les filles (CIS, 2012).

Points importants concernant la violence basée sur le genre dans les évaluations multisectorielles :

1) Lors de l’évaluation multisectorielle initiale, il faut s’attendre à un manque de données concrètes relatives à la violence basée sur le genre et, en particulier, à la violence sexuelle. Indépendamment de la culture, de la religion ou de la région géographique qu’elle concerne, la violence sexuelle est largement sous-déclarée et rarement abordée ouvertement. Les évaluations rapides multisectorielles ne peuvent – et ne devraient pas viser à – refléter de façon précise l’ampleur et la nature des faits de violence sexuelle perpétrés dans une situation de crise. Elles sont plutôt destinées à faire la lumière sur les préoccupations principales de sécurité et à contribuer à l’identification des situations dans lesquelles une expertise complémentaire dans le domaine de la violence basée sur le genre, des ressources et une éventuelle évaluation spécifique de la question de la VBG peuvent se révéler nécessaires.

2) Il est possible que la population ne soit pas familiarisée avec la terminologie utilisée relativement à la violence basée sur le genre. Lorsque ce phénomène est peu connu ou socialement tabou, un évaluateur non formé peut de façon fortuite causer des dommages aux rescapés d’une communauté ou créer une situation compromettant les chances futures de recueillir de précieuses informations sur la violence basée sur le genre dans un contexte donné.

3) Même si l’équipe chargée de l’évaluation multisectorielle n’inclut aucun expert VBG, il est capital que tous les évaluateurs comprennent les préoccupations éthiques et sécuritaires associées à la collecte de données sur la violence basée sur le genre. Lorsque vient le moment d’analyser les données issues de l’évaluation multisectorielle, l’équipe d’évaluation doit consulter les acteurs VBG, même si cela doit se faire à distance, afin de s’assurer que ces données pourront documenter les interventions futures.

(Source : CIS, GBV Emergency Response and Preparedness Participant Handbook, p. 32).

 

Voir les directives provisoires du document Multi-Cluster/Sector Initial Rapid Assessment du CPI, ou le document MIRA. 

Warning: Unknown: write failed: No space left on device (28) in Unknown on line 0 Warning: Unknown: Failed to write session data (files). Please verify that the current setting of session.save_path is correct (/var/cpanel/php/sessions/ea3) in Unknown on line 0