QUITTER LE SITE

Formation de la police

  • L’une des mesures sans doute les plus importantes de la mise en œuvre des lois adoptées est la formation périodique et effective des agents de la force publique à la dynamique de la violence à l’égard des femmes, aux lois en vigueur dans leur secteur et à leur rôle dans la protection des femmes. Si les personnels de la police ne connaissent pas ou ne comprennent pas les dispositions des lois protégeant les femmes, leurs interventions lors des incidents de violence risquent de ne pas être efficaces, ce qui équivaut à une perte de la première ligne de défense des femmes.
  • La formation devrait être un travail de coopération entre les forces de l’ordre et les défenseurs des femmes. Travailler efficacement avec la police (en anglais) est un guide destiné aux défenseurs des droits des femmes désireux d’entretenir avec la police des relations permettant de mieux protéger les femmes. Une section est spécialement consacrée aux moyens et techniques de formation de la police. Le site Internet de l’Association internationale des chefs de la police (en anglais) fournit un grand nombre de matériels pédagogiques en matière de violence à l’égard des femmes. Ces matériels, conçus pour être utilisés lorsque les agents se présentent à l’appel ou en toute autre occasion, couvrent les questions de la traite des personnes, des agressions sexuelles et de la violence domestique, ainsi que de la violence domestique commise par des agents de la force publique. Le Secrétariat du Commonwealth a également publié des Directives pour la formation de la police en matière de violence à l’égard des femmes et d’abus sexuels sur enfants (en anglais) à l’intention des 54 pays du Commonwealth.
  • La formation de la police devrait commencer tôt, de préférence dès l’école de police, avant que l’affectation des élèves sur le terrain. Au Paraguay, les élèves de l’Institut d’éducation de la police participent à des séances de formation sur l’application de la Loi 1600 relative à la violence domestique. Voir : Trainings on Gender, Violence, and Law 1600 (Formations à la sexospécificité, à la violence et à la Loi 1600), Base de données du Secrétaire général de l’ONU sur la violence à l’égard des femmes. Au Timor-Leste, un programme de formation sur la violence domestique créé à l’intention des élèves de l’École de police a été étendu à l’ensemble des forces de l’ordre, jusqu’à devenir un programme de formation des formateurs en matière de violence sexiste. Voir : Training Manual on Domestic Violence for Police (Manuel de formation sur la violence domestique à l’intention de la police), Base de données du Secrétaire général de l’ONU sur la violence à l’égard des femmes.

ÉTUDE DE CAS – Albanie

En Albanie, la Loi relative aux mesures réprimant la violence dans les relations familiales (en anglais) rend obligatoire la formation de la police. En conséquence, il a été élaboré à cette fin un Protocole de police sur la violence domestique (en anglais) très détaillé, qui se réfère explicitement aux sections pertinentes de la législation albanaise et du Code de procédure pénale. Ce lien spécifique établi entre les responsabilités de la police et les dispositions de la nouvelle loi permet à ses agents de comprendre que leurs devoirs dans le cadre des enquêtes ne relèvent pas simplement de la bonne pratique, mais qu’ils leur sont imposés par la loi.