QUITTER LE SITE

Introduction

  • Les activités de sensibilisation et d’éducation du public au sujet des lois sur la violence à l’égard des femmes sont essentielles et facilitent une mise en œuvre effective et efficace des dispositions et des programmes destinés à juguler cette violence. Les lois devraient prévoir l’allocation de ressources financières pour ces activités. Les programmes éducatifs constituent souvent une composante importante d’une réponse communautaire coordonnée et devraient inclure des messages à destination de tous les intéressés, notamment :
    • Femmes,
    • Filles,
    • Hommes et garçons,
    • Employeurs,
    • Éducateurs,
    • Responsables de l’État,
    • Agents des forces de l’ordre,
    • Système judiciaire,
    • Prestataires de service,
    • Chefs des communautés confessionnelles et chefs coutumiers,
    • Professionnels de santé.
  • En outre, la sensibilisation et l’éducation font beaucoup pour prévenir la violence. On peut organiser de multiples campagnes en direction des communautés au niveau local, régional, national ou mondial, pour sensibiliser l’opinion sur divers sujets qui peuvent être une nouvelle loi, ou une loi déjà en vigueur concernant la violence à l’égard des femmes. La sensibilisation crée un discours public qui vient s’opposer aux normes sociales nocives. En outre, les campagnes éduquent le public et les victimes sur les lois en vigueur, sur les lois nouvelles et sur les recours, de façon à ce que les femmes puissent les utiliser plus efficacement.  Les campagnes peuvent aussi être un moyen de faire connaître les solutions à la violence à l’égard des femmes et d’encourager les États, les municipalités et les communautés à agir et à mettre en œuvre des stratégies qui permettront de mettre un terme à la violence contre les femmes. Elles influent ainsi sur les responsables de la mise en œuvre de la loi et créent dans l’opinion un courant favorable à l’application effective des mesures en vigueur.
  • Pour que l’application des lois visant la violence à l’égard des femmes soit efficace, il faut que les victimes que ces lois entendent protéger soient conscientes de leur existence, ainsi que des recours mis à leur disposition. Il convient donc de mener des activités de sensibilisation et d’éducation préventive non seulement au niveau de la communauté et au-delà, mais aussi au niveau individuel, plus particulièrement à l’intention des femmes appartenant aux groupes à haut risque, comme celles qui vont chercher du travail à l’étranger, les travailleuses du sexe ou celles dont l’accès à l’information est limité, et qui ont besoin de ressources pour être informées sur ce qu’est la violence à l’égard des femmes, sur la législation et sur les services disponibles. La connaissance des lois et des autres ressources disponibles permet aux femmes d’éviter la violence et de savoir ce qu’elles peuvent faire en cas de violence. La diffusion des connaissances et la sensibilisation doivent s’accompagner dans les programmes d’aide d’autres messages sur l’autonomisation des femmes pour améliorer leurs capacités à utiliser les ressources mises à leur disposition.
  •  La présente section donne un certain nombre d’exemples choisis de campagnes axées sur la violence à l’égard des femmes dans l’ensemble des régions, et sur chacun des sujets couverts dans la présente base de connaissances.

Sujet suivant   Campagnes