QUITTER LE SITE

Sensibilisation du public

La loi doit commander aux instances appropriées d’élaborer des stratégies ciblées sur les différents acteurs concernés, prévoyant l’organisation de campagnes d’éducation du public pour informer les femmes et les filles de leurs droits, de la loi et des moyens de prévenir les mariages forcés. Voir : Les mariages forcés dans les États membres du Conseil de l’Europe (en anglais), Conseil de l’Europe, 2005, p. 58. Les campagnes d’éducation du public doivent viser à informer les parents et les autres membres de la collectivité des dégâts physiques, affectifs, psychologiques, intellectuels et sexuels causés aux femmes et aux filles par les mariages forcés et les mariages d’enfants. Les campagnes doivent cibler plus particulièrement les femmes immigrées, marginalisées ou vivant en milieu rural, qui sont peut-être davantage exposées au risque de mariage forcé ou de mariage d’enfant.

Les actions de communication doivent aussi être dirigées sur les chefs religieux et les dirigeants locaux afin de les sensibiliser au problème. Ceux-ci doivent être encouragés à relayer auprès des membres de leur communauté le message selon lequel le mariage exige le consentement libre et entier des deux parties. Il est essentiel que les chefs religieux et traditionnels connaissent les lois nationales sur le mariage forcé et sachent qu’il constitue une violation des droits fondamentaux des femmes et des filles.

Voir le module sur l’application des lois sur la violence à l’égard des femmes et des filles.

 

Pratique encourageante : le Royaume-Uni a créé un service spécialement chargé de lutter contre le mariage forcé et d’aider les victimes : le Service des mariages forcés (en anglais). Ce service a élaboré de nombreux outils de communication et d’éducation, notamment des brochures d’information, des affiches et un guide pour les victimes. Par ailleurs, il a mis au point des instructions officielles et un guide pratique destinés aux différentes institutions et acteurs confrontés à un cas de mariage forcé : Le droit de choisir : instructions officielles aux autorités concernant le mariage forcé (en anglais), Loi de 2007 relative au mariage forcé (protection civile) : mémento à l’usage des autorités locales ayant la qualité de tiers autorisé (en anglais), et Guide pratique sur la gestion des affaires de mariage forcé à l’intention des différents acteurs concernés (en anglais). Le Service des mariages forcés du Royaume-Uni a publié également le Mémento sur le mariage forcé à l’usage des députés et des bureaux parlementaires (en anglais), qui donne des conseils aux députés pour mieux réagir face à un cas de mariage forcé et leur indique vers qui diriger les victimes. Le ministère de la Justice a rédigé un autre mémento destiné aux autorités locales ayant la qualité de tiers autorisés, et travaille avec les tribunaux locaux pour élaborer un manuel de ressources judiciaires nationales, ainsi qu’avec le Conseil des études judiciaires pour réviser la formation dispensée aux magistrats en matière de mariage forcé.